Le musulman, la paresse et la consommation

assalâmu ‘alaykum

wakeup.jpg

Source : anciennement Mooslym

N.B. : Ce rappel est bénéfique et d’actualité ma sha Allah Cependant je mettrai juste des guillemets et une réserve concernant le paragraphe sur la sorcellerie car oui à l’heure actuelle, bon nombre de maladies sont liées à la sorcellerie malheureusement

Le musulman, la paresse et la consommation

Allah (Le Très-haut) dit : « ô vous les croyants ! Mangez des aliments sains et bien acquis que Nous vous avons offerts » (Sourate La Vache – Verset 172)

« Sois attentif à tout ce qui t’es utile et demande l’aide d’Allah mais ne baisse pas les bras » et « … mangez des aliments sains et bien acquis. » nous oblige par exemple à regarder de plus près ce que nous déposons dans nos assiettes, à ce que nous faisons pour protéger et renforcer corps, mental et nature, à ce que nous achetons, comment nous prenons soin de nos enfants et de nos familles et à se demander si nous mangeons et vivons vraiment pour Allah.

Comment cela, faible et paresseux ?

La plupart du temps nous ne faisons pas le lien entre ce que nous mangeons, nos excès et le fait que nous tirer du lit pour la prière de la nuit (qayam el layl) ou de l’aube (subh) est aussi pénible que de défaire un nœud mouillé avec les mains attachées, le lien entre la concentration, la régénération, la mémoire, la lourdeur, le stress, les mycoses, la migraine, le rhume, les mauvaises pensées et ce que nous ingurgitons et comment nous mangeons. Nous mettons cela, comme nous l’entendons si souvent sur le compte des autres ou de l’environnement, c’est que, « écoute mon enfant, c’est le monde dans lequel nous vivons, nous n’avons pas le choix, maintenant fini ton roulé de déchets de dinde, ta purée de flocons batata et ton verre de Kouka », nous disait papa.

D’autres ont un sens de l’humour si développé que la cause de tout leur maux est « si sûr ! si li mouvaize œil ! », les diables, la sorcellerie, le piment tunisien ou le gingembre africain et toute la panoplie de tendances en vente libre sur les forums du paisible fleuve « web el halal », des excuses qui même si elles s’avèrent vraies, nous expatrie de la remise en question, (ah non ! trop fatiguant, je monte par l’escalator), pour mieux rester ces croyants, faibles et paresseux quand il s’agit d’exécuter le bien qu’Allah nous souhaite et rapides comme un coup de « twitt » quand il s’agit de dollars, ou que nous nous sentons coupables de cette absence totale de volonté.

Enfin, nous sommes des pêcheurs, c’est notre destin, et Allah (Le Très-haut) Est Doux, donc repentons-nous, déjà, de cette conscience, ce sera déjà bien. Lire la suite

Prière de l’éclipse – Pensez à prier in sha Allah

assalâmu ‘alaykum

924579_708502475927542_1855716152_n

Vous n’êtes pas sans savoir que demain 20 mars aura lieu une éclipse partielle de soleil in sha Allah.

Un phénomène exceptionnel et impressionnant ainsi qu’un magnifique rappel de la Grandeur d’Allah Azawajel, rappel à ne pas manquer in sha Allah.

Le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a dit : « Le soleil et la lune sont deux signes qui n’apparaissent pas après la mort ou la naissance de quelqu’un, mais par leur apparition, Allah fait peur à Ses serviteurs »

Mais quel comportement le musulman doit-il adopter lors d’une éclipse ?

La prière de l’éclipse – salat al koussouf

Il est recommandé lors d’une éclipse de soleil ou de lune de prier (cette prière peut se faire en groupe ou bien seul), d’invoquer Allah, de méditer, de donner l’aumône et d’avoir peur.

Comment effectuer la prière

D’après les trois autres écoles

Cette prière comprend deux « Rak’ates », avec ceci de particulier que dans chaque « Rak’ate », il y a deux « Qiyâme » (période durant laquelle on reste en position debout), deux « Quir’âte » (période de récitation du Qour’aane), deux « Roukous’ » et deux « Soudjoûd ». Cet avis majoritaire repose notamment sur des Ahâdîth rapportés par Abdoullâh ibn Amr’ (radhia Allâhou anhou) et Aïcha (radhia Allâhou anha) et cités par Boukhâri et Mouslim.

Voici la façon détaillée (et recommandée) d’accomplir cette prière selon ces savants : On commence la salât normalement, et après avoir récité la « Fâtiha », on lit la sourate « Al Baqarah » ou une autre sourate d’une longueur équivalente. Ensuite, on fait le « Roukou’ », après quoi on se relève et on récite environ deux cents versets. Puis on fait à nouveau le « Roukou’ », suivi des « Soudjoûd » et on complète ainsi la première « Rak’ate ». Il est recommandé d’allonger les « Roukous’ » et les « Soudjoûd ». La seconde « Raka’te » s’accomplira de la même façon que la première. La seule différence tient au niveau de la portion du Qour’aane récitée: elle sera cette fois un peu plus courte (environ 150 versets puis cent versets).

La crainte de l’éclipse

Le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam avait peur de l’éclipse, et nous devons avoir peur de l’éclipse. Lorsque la nuit tombait en plein jour, le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam avait peur. Il a ordonné aux gens de faire la zakât, de donner en aumône, il a même ordonné d’affranchir des esclaves pour ceux qui en avaient. Il a ordonné de faire le takbir et de prier. Les compagnons radhia Allahou 3an3oum avaient peur aussi, et par la suite, les gens étaient terrorisés par l’éclipse, ils pleuraient lorsque cela se produisait. Cela leur rappellait lyoum al qiyama, le jour du jugement.

Les savants disent que si on ne voit pas l’éclipse, par exemple que des nuages la cachent ou autre, il est permis de se fier aux calculs scientifiques.Et c’est l’avis du Cheikh Al ‘Uthaymine rahima3oullah. Ceci car les calculs en ce qui concerne les éclipses sont en général fiables.

Mais si le temps est dégagé, clair, alors on doit se fier à l’éclipse de ce qu’on voit d’elle.

Lorsque le jour disparait en plein jour, on commence la prière, et lorsque la lumière réapparait, on arrête la prière.
Pour prier cette prière, il est indispensable que l’éclipse ait lieu à l’endroit où est présente la personne qui prie.

Le discours après la prière

Il fait partie de la sounna pour l’imam, lorsqu’il termine la prière de l’éclipse, d’exhorter les gens, et de leur rappeler Allah, de les encourager à faire des actes pieux.

‘Aicha radhia Allahou 3an3a dit que le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam, lorsqu’il a prié un jour d’éclipse, dit qu’après qu’il ait prié la prière de l’éclipse, il a fait le salut une fois que le soleil est réaparru. Il a exhorté les gens, et leur a dit que : « l’éclipse lunaire et l’éclipse solaire sont deux signes parmi les signes d’Allah. Ils ne s’éclipsent pas à cause de la mort de quelqu’un ou de sa naissance. Lorsque vous les voyez, précipitez-vous avec peur vers la prière.«  Hadith authentique, rapporté par Al Boukhari et Mouslim

Le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a précisé que l’éclipse lunaire ou solaire n’est pas dû à la mort ou à la naissance de quelqu’un pour éloigner tout doute. Car c’était au moment où son fils Ibrahim était né.
Le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a donc voulu lever tout doute.
Asmaa radhia Allahou 3an3a a dit :
« Le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a ordonné d’affranchir pendant l’éclipse solaire. » (d’affranchir des esclaves pour ceux qui en avaient).
Hadith authentique rapporté par Al Boukhari

Abou Moussab al Ash’ari a dit :
« Il y a eu une éclipse solaire, et le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam s’est levé effrayé. Il avait peur que ce ne soit l’Heure. Il est parti à la mosquée prier. Il est resté debout très longtemps, s’est incliné et s’est prosterné de la manière la plus longue que j’ai vue. Je n’ai jamais vu le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam prier debout, s’incliner et se prosterner aussi longtemps que cette fois-ci. Après avoir prié, le Prophète sallah Allahou 3alayhi wa salam a dit : « Ce sont des signes qu’Allah soubhana wa ta3allah envoie. Elles ne sont pas dûes à la mort de quelqu’un ou à sa naissance. Mais Allah fait peur à travers celles-ci à Ses serviteurs. Lorsque vous voyez celles-ci, accourez en ayant peur vers le rappel d’Allah, vers Son invocation et vers Son pardon. » Hadith authentique rapporté par Al Boukhari

4a12937ab8

****************************************************

D’autres articles complémentaires sur le même sujet :

* http://www.muslimette-magazine.com/comment-faire-la-priere-de-leclipse-salat-al-koussouf/13541
* http://www.muslimette-magazine.com/leclipse-solaire-du-point-de-vue-islamique/13495
* http://www.al-kanz.org/2015/03/18/eclipse-soleil/
* http://muslimfr.com/la-priere-de-leclipse/

[Rappel] Souriez-vous assez ?

assalâmu ‘alaykum

Souriez-vous assez ?

rappel

Le Prophète alayhi salât was salâm a dit :

🌹 « Sourire à ton frère est une aumône »
🌹 « Ne néglige aucune oeuvre de bien, pas même le fait de rencontrer ton frère avec un visage radieux. »

🍃🍃🍃🍃🍃🍃🍃🍃🍃🍃 🍃🍃🍃🍃🍃🍃🍃🍃🍃🍃

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup
Il enrichit ceux qui le reçoivent sans appauvrir ceux qui le donnent
Il ne dure qu’un instant Mais son souvenir est parfois éternel
Personne n’est assez riche pour pouvoir s’en passer
Et personne n’est assez pauvre pour ne pas en donner
Il crée le bonheur dans le foyer
Il est le sensible de l’amitié
Un sourire donne le repos à l’être fatigué, rend le courage au plus découragé
Si, quelques fois vous rencontrez une personne qui ne vous donne pas le sourire que vous méritez, soyez généreux
Donnez lui le vôtre car nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres.

#rappel #smile #enjoy #happy #friend #friendship #sourire #hadith #islam #musulman #joie #amitié #fraternité

Ô «gardienne des fourneaux»! Je te chuchote à l’oreille… Ecoute…

assalâmu ‘alaykum

A l’approche du mois béni de Ramadan, nous nous devons de l’accueillir comme il se doit in shâ Allah. C’est pourquoi voici quelques recommandations aux gardiennes des fourneaux en espérant que ce rappel soit bénéfique et profitable in shâ Allah

qu’Allah azawajel nous permette d’arriver jusqu’à Ramadan et accepte notre jeune

cuisine

Ô «gardienne des fourneaux» !
Je te chuchote à l’oreille…
Écoute…
 

Sache que tu vas accomplir ton jihaad dans la cuisine pour montrer tes compétences dans la diversification des plats, mais ne te reproche pas cela, car c’est une bonne chose, et cela fait partie de ta féminité.
 
Tu ne dois pas en faire ta priorité, mais sois plus déterminée, et que ton intention soit plus grande et sache que celui qui nourrit un jeuneur est récompensé sans que cela ne diminue en rien la récompense du jeuneur.
 
Donc fais-en ton intention, et sois satisfaite du temps que tu vas passer dans la cuisine pour Allah, et tu seras récompensée bi idhnillah.
cuisine-en-bois
 
Voici mon conseil pour toi… un très bon programme
 
BUL032  Il commence avant le coucher, avec la lecture  de « subhaanAllah » 33 fois, « hamdullilah » 33 fois, et « Allahu akbar » 34 fois, comme il est rapporté dans le Sunan Abu Dawud : 
 
Fatima se plaignit des cloques qu’elle avait sur les mains a cause de la meule. 
Elle partit demander au Prophète صلى الله عليه وسلم un esclave, mais elle ne le trouva pas (chez lui) et informa ‘Aisha de son besoin.
Lorsqu’il revint, ‘Aisha l’informa. Ali ajouta : Le Prophète 
صلى الله عليه وسلم vint nous voir alors que nous étions partis dormir.
Alors que j’allais me lever, il dit < Restez où vous êtes >, et il s’assit entre nous au point que je sentis la fraîcheur de ses pieds sur ma poitrine.
Le Prophète 
صلى الله عليه وسلم dit alors : < Ne vous indiquerais-je pas quelque chose de meilleur que ce que vous êtes venus me demander ? Lorsque vous allez vous coucher, dites < Allahu akbar > 34 fois, <SubhaanAllah > 33 fois et < Alhamdulillah > 33 fois, cela est meilleur pour vous qu’un esclave. > 

On tire de ce noble hadith que celui qui prononce ce dhikr avant de dormir sera renforcé pour ses actes de la journée.

BUL032  Le repas de l’aube (As Suhur), qui est une baraka que tu te dois de rechercher, le Prophète  صلى الله عليه وسلم a dit : 

< Prenez le repas de l’aube, car il contient une bénédiction >

Et il صلى الله عليه وسلم a dit :

< Allah et Ses Anges prient pour ceux qui prennent le repas de l’aube. >

BUL032  La prière à son heure

BUL032  S’asseoir jusqu’au Shurûq  pour la lecture du Coran, en te rappelant d’Allah puis accomplis deux rak’ât le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

< Celui qui a prié le Subh en groupe puis est resté pour faire du dhikr jusqu’au lever du soleil, puis a prié deux rak’ât, reçoit une récompense équivalente a un Hajj et une ‘Umrah… >

 
BUL032  Cuisiner tôt le matin est meilleur que dans les derniers moments.

Beaucoup de femmes commencent a cuisiner au dernier moment, et quand vient la prière du Dhuhr et de l’Asr, soit elles ne les prient pas a l’heure, soit elles les regroupent.  

Elles prient tout en étant préoccupées par leur cuisine, elles prient donc sans crainte (khushû’) et délaissent les surérogatoires (rawâtib) par manque de temps.

Alors que, si tu commences tôt le matin, tu auras beaucoup de temps a ta disposition, et ta prière ne contiendra pas de « weswes » te faisant penser a la cuisine.

 
BUL032  Je te recommande la sieste : le meilleur est qu’elle soit un peu avant le Dhuhr, pour que tu te reposes afin de retrouver tes forces
 
BUL032  La prière à son heure, et n’oublies pas les prières surérogatoires.
 
BUL032  Alhamdulillah, ta cuisine est terminée tôt, restent les dernières touches de décoration de la table, les assiettes avant de manger, n’oublies pas de changer de vêtements avant de décorer la table car tu mérites le plus de t’embellir, surtout si tu es mariée.

Dans ce cas fais attention a ne pas accueillir ton époux avec des odeurs d’oignons, d’ail et de graisse.

Donc comme je t’ai dis, en comptant sur la cuisine au début de la journée, cela t’aidera a gagner du temps en plus, alors ne te néglige pas.

 
BUL032  Pendant l’adhan, n’oublies pas l’invocation connue :
 
« La soif s’en est allée, les veines sont alimentées 
et la récompense nous sera accordée si Allah le veut »
 
Et n’oublies pas de commencer par ce dont commençait le Prophète صلى الله عليه وسلم qui rompait son jeune par quelques dattes mures, s’il n’en trouvait pas, il se contentait de dattes simples, puis s’il n’en trouvait pas, il buvait quelques gorgées d’eau.

Et pries le Maghreb à l’heure et n’oublies pas les surérogatoires qui y sont rattachées.

BUL032  Ensuite la prière de ‘Ishaa et du Tarawih

BUL032  Si tu as encore des forces la nuit pour lire le Quraan, alors masha Allah, et si tu es faible et que tu ne peux pas le faire, alors pars te coucher, cela est meilleur car ton corps a un droit sur toi.

Qu’Allah accepte nos bonnes oeuvres.

2933650813_1_3
 
Et voici quelques recommandations ma soeur

 

BUL032  Diminue le temps passé dans la cuisine, sois sportive et dynamique, car Ramadhaan est le mois du jeune, pas le mois de la nourriture.

BUL032   Prends garde aux excès dans les plats et les boissons, en effet Allah nous a interdit cela dans Surat ul-A’raf (verset 31) (traduction rapprochée) :

Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il (Allah) n’aime pas ceux qui commettent des excès

BUL032  Fais en sorte de préparer des plats totalement sains, car cela aide à être obéissant.

BUL032  Assures toi que tes voisins aient a manger, le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

< N’est pas croyant celui qui est rassasié alors que son voisin a faim a côté de lui. >   
Rapporté par al-Bukhari dans al-Adâb

BUL032  Nourris les pauvres

BUL032  Formule ton intention (niyyah) et multiplie le dhikr, le tasbîh, l’istighfâr (demande de pardon) pendant la préparation du repas, pour que ta langue soit humectée par le rappel d’Allah ‘azza wa jalla.

BUL032  Ecoute le Quraan et les conférences sur cassettes.

BUL032  Diminue les dépenses en argent et sois raisonnable quant a la manière de disposer de tes biens.

BUL032  Innoves dans les variétés de plats et des boissons et éloigne-toi de la routine.

BUL032  Sois avide de lecture du noble Coran tous les jours surtout la nuit, car le Ramadhaan est le mois du Coran.

BUL032  Invoque Allah, rapproche toi de Lui ‘azza wa jalla dans ce mois important avec les invocations de tes voisins et de tes proches, grâce aux livres, aux enregistrements, aux conseils et aux exhortations

Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

< Celui qui a l’intention de faire une bonne action aura la récompense de l’avoir effectuée. >
Rapporté par Muslim

BUL032  Méfies toi des réunions de  «discussions vaines », et protège ta langue de la médisance, des calomnies, et d’autres maux de la parole.

Et efforce-toi de prononcer des bonnes et belles paroles pour être imprégnée du rappel d’Allah.

BUL032  Multiplie les aumônes, d’après Abu Hurayrah , le prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 


< Sept personnes seront a l’ombre d’Allah le Jour où il n’y aura plus d’ombre que la Sienne >, Et il mentionna < l’homme qui fait l’aumône en secret au point que sa main droite ignore ce que vient de dépenser sa main gauche >
(unanimement reconnu).

Et le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

< O femmes, donnez l’aumône et multipliez les demandes  de pardon car je vous ai vues comme étant la majorité des habitants de l’Enfer. >   
Rapporte par Muslim.

BUL032  Il n’y a pas de mal a ce que tu goûtes la nourriture en cas de nécessité, mais tu ne dois rien avaler, ton jeune ne sera pas annulé.

BUL032  Sois généreuse (a faire) le bien : dans les Sahihayn, d’après Ibn ‘Abbâs :

< Le Prophète صلى الله عليه وسلم était le plus généreux des hommes, et c’était lors du mois de Ramadhan, quand il rencontrait l’ange Djibril, qu’il était le plus généreux.
Et, Djibril le rencontrait chaque nuit du mois de Ramadhan où ils étudiaient ensemble le Coran.
Quand Djibril (Paix sur Lui) rencontrait le Messager d’Allah, ce dernier était plus généreux a faire le bien que le vent qui est envoyé. >

BUL032  Empresse toi de rompre le jeûne après le coucher du soleil, conformément au hadith de Sahl bin Sa’d  qui rapporte que le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

< Les gens ne cesseront d’être sur le bien tant qu’ils s’empresseront de rompre le jeûne et retarderont le repas de l’aube. >
Rapporté par Bukhari et Muslim.

BUL032  Et au moment de l’Iftâr (rupture), n’oublie pas de faire des invocations. Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : 

< Trois invocations sont exaucées, l’invocation du jeûneur, celle de l’opprimé et celle du voyageur. >

BUL032  Ne mange pas beaucoup car cela alourdit le corps et amène la paresse dans les actes d’adoration, la prière du Tarawih et le Qiyâm ul-Layl.

BUL032  Lève-toi la nuit car Ramadhaan est le mois des veillées (qiyaam).

Le Prophète (paix et bénédiction sur lui) a dit :

< Celui qui se lève pour prier les nuits de Ramadhan avec foi et conviction de la récompense,  ses fautes passées lui seront pardonnées. > 

(Unanimement reconnu)

Je demande à Allah Le Tout Puissant, Seigneur du Noble Trône, d’accepter notre jeûne et nos qiyaam, et qu’Il nous compte parmi les sauvés de l’Enfer, et qu’Il fasse que le jeûne de cette année ne soit pas le dernier Allahumma amin, et notre dernière invocation est « alhamdulillahi rabbi-l-‘âlamîn ».

Recommandations de Umm ul-Layth de Sahab.net

 
e90d88bb

« Le mérite de la faim, de la vie rude et de se limiter à peu de nourriture, de boisson, de vêtements et d’autres plaisirs de l’âme et le mérite de délaisser les désirs »

Assalâmu ‘alaykum wa Rahmatullahi wa Barakatuhu

بسم الله الرحمن الرحيم

« Le mérite de la faim, de la vie rude et de se limiter à peu de nourriture, de boisson, de vêtements et d’autres plaisirs de l’âme et le mérite de délaisser les désirs »

désert rose

Les versets

Traductions rapprochées :

« Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition, sauf celui qui se repent, croit et fait le bien : ceux-là entreront dans le Paradis et ne seront point lésés, »
(S19 /V59-60)

« Il sortit à son peuple dans tout son apparat. Ceux que aimaient la vie présente dirent : « Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d’une immense fortune« .  Tandis que ceux auxquels le savoir a été donné dirent : « Malheur à vous ! La récompense d’Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien »
(S28/V79-80)

« Puis, assurément, vous serez interrogés, ce jour-là, sur les délices. »
(S102/V8)

« Quiconque désire [la vie] immédiate Nous nous hâtons de donner ce que Nous voulons; à qui Nous voulons. Puis, Nous lui assignons l’Enfer où il brûlera méprisé et repoussé. »
(S17 /18)

fleur jaune

Et parmi les hadith

Aïcha, qu’Allâh l’agrée a dit :

« la famille de Muhammed :bism2-1fee32: ne s’est jamais rassasiée de pain d’orge deux jours de suite jusqu’à la mort du Prophète :bism2-1fee32:» (Al Boukhari et Mouslim)

‘Ourwa a rapporté que ‘Aïsha disait :

« Par Allâh, ô mon neveu, il nous arrivait de voir la nouvelle lune, puis la suivante, puis la suivante, trois croissants dans une période de deux mois sans que ne soit allumé de feu dans les appartements du Messager d’Allâh :bism2-1fee32: . J’ai ‘(c’est-à-dire ‘Ourwa) demandé alors : « ô ma tante, quelle était donc votre nourriture ? » Elle me répondit : « les deux noirs : la datte et l’eau, si ce n’est que le Messager d’Allâh :bism2-1fee32: avait des voisins parmi les Ansars qui avaient des brebis, et ils envoyaient au Messager d’Allâh :bism2-1fee32: de leurs lait et il nous en donnaient à boire. » (Al Boukhari)

D’après Abi Sa’id Al Maqbouri , Abou Hourayra, qu’Allâh l’agrée, est passé par des gens qui avaient devant eux une brebis rôtie. Ils l’invitèrent donc mais il refusa de manger et dit :

« Le Messager d’Allâh :bism2-1fee32: a quitté ce bas monde sans avoir jamais été rassasié de pain d’orge » (Al Boukhari)

fleur désert

L’explication

L’auteur a mentionné ce chapitre après celui du renoncement (zouhd) dans la dounia.
Il explique qu’il convient à l’homme de ne pas multiplier les désirs de la vie d’ici bas et à se limiter seulement au besoin, et c’est ainsi que faisait le Prophète :bism2-1fee32:.

L’auteur a cité des versets dans lesquels nous est montré la fin de ceux qui suivent leurs désirs et qui délaissent la prière.

Allâh dit (traduction rapprochée) :

« Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition, sauf celui qui se repent, croit et fait le bien : ceux-là entreront dans le Paradis et ne seront point lésés, »

« Puis leur succédèrent des générations » c’est-à-dire ont succédé aux prophètes qui ont été cités avant ce verset. Et ces générations n’ont pas suivi leurs voie, mais seulement elles sont des « générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. »

Délaisser la prière c’est la négliger :

♦ dans ses conditions, comme la purification, couvrir la nudité, etc
♦ dans ses piliers, comme la quiétude dans l’inclinaison, la prosternation, la station debout et la station assise
♦ dans ses obligations, comme la demande du pardon entre les deux prosternations, la glorification dans l’inclinaison et la prosternation, le premier tashahoud, et autres obligations.
♦ Et plus grave que cela, ceux qui la négligent par rapport à son heure.

Ils ne l’accomplissent qu’après son temps légal.

Ceux là, ou bien ils ont une excuse comme le sommeil ou l’oubli, et dans ce cas leurs prière est acceptée ,même en dehors de son temps ; ou bien ils n’ont pas d’excuse, et alors leurs prière est rejetée, elle n’est pas acceptée, même s’ils la prient mille fois.

Concernant Sa parole : « et suivirent leurs passions », c’est-à-dire : ils n’ont d’autres préoccupations que leurs désirs, ce que désirent leurs ventres et leurs parties (génitales).

Ils octroient des plaisirs à leurs corps, suivent ce qui fait plaisir au corps et ils délaissent la prière. Et le refuge est auprès d’Allâh !

Ensuite, Allâh dit en exposant ce qu’ils récolteront (traduction rapprochée) :

« Ils se trouveront en perdition » .

Ceci est une menace contre eux car ils auront la perdition comme châtiment, ceci parce la sanction est du même type que l’oeuvre.

(traduction rapprochée)

« sauf celui qui se repent, croit et fait le bien : ceux-là entreront dans le Paradis et ne seront point lésés, ».

Ensuite l’auteur mentionne le hadith de Aïsha, qu’Allâh l’agrée, qui montre comment était la vie du Prophète :bism2-1fee32:.

Il ne s’est jamais rassasié de pain d’orge deux nuits de suite, ceci à cause de sa pauvreté.

Deux mois passaient avec trois croissants de lune (ndt : apparemment il faut comprendre que le troisième mois était entamé, Allâh a’lam) sans que le feu ne soit allumé dans sa maison.

Il ne se nourrissait que des deux noirs : la datte et l’eau, malgré le fait que s’il le voulait les montagnes se seraient transformées en or pour lui.

Mais il voulait se limiter à la vie d’ici bas selon ce qu’elle vaut, selon le besoin uniquement. »

Original en arabe

Tiré de Ryad As Salihine avec l’explication de Cheikh Muhammad Ibn Salih Al-’Outheymine – الشيخ محمد بن صالح العثيمين