les enfants : tubes à essai sur pattes !

assalâmu ‘alaykum

Expérience d’une alimentation sans additifs donnée aux enfants pendant deux semaines

Voulez-vous voir ce qui arriverait à nos enfants si on supprimait de leur alimentation les additifs qu’il y a à peu près dans tout ?

Regardez ET partagez…

Une expérience vraiment très intéressante a été réalisée dans une école en Australie où l’on a supprimé complètement les additifs qu’on trouve dans presque toute notre alimentation aujourd’hui pendant simplement 2 semaines. Les résultats ? (nldr : vidéo sous titrée en français)

Les enfants sont désormais « des tubes à essai sur pattes » en raison de plusieurs dizaines de méchants additifs alimentaires et de colorants qui entraînent de graves problèmes physiques et émotionnels. Regardez l’amélioration saisissante de ces écoliers en seulement deux semaines lorsque les colorants alimentaires et des additifs ont été supprimés de leur alimentation !

+ d’infos sur le site de Corinne Gouget : http://www.santeendanger.net/

Super size me MC Donald censuré VOSTFR

assalâmu ‘alaykum

Super Size Me, ou Malbouffe à l’américaine au Québec, est un film documentaire américain écrit, réalisé et mis en scène par Morgan Spurlock. Le film présente ce dernier se nourrissant exclusivement chez McDonald’s pendant un mois à raison de trois repas par jour. Il prend ainsi plus de 11 kilogrammes et a des problèmes de foie. Le film vise à dénoncer des effets néfastes de la restauration rapide, dont notamment l’obésité.

Le titre se traduit littéralement par « Grossissez-moi » ou « Surdimensionnez-moi ». Il s’agit d’un jeu de mots avec le nom commercial Super Size, qui désigne la version géante des menus de la chaîne McDonald’s.

Voici les liens vers la vidéo si elle ne joue pas chez vous:

https://www.youtube.com/watch?v=ugazQ49pBts  (SOUS-TITRES FRANÇAIS)
https://www.youtube.com/watch?v=8WUGvMN5G94  (FRANÇAIS)
https://www.youtube.com/watch?v=SHkDUT38_Bw  (FRANÇAIS)

Le documentaire a été diffusé dans plus de 30 pays et a rapporté 29,5 millions de dollars de recettes.

Plus d’un tiers des enfants et des adolescents américains ont un problème de poids. Deux adultes sur trois aux États-Unis d’Amérique sont atteints de surcharge pondérale ou d’obésité. Comment les États-Unis sont-ils devenus aussi gros ? Les chaînes de restauration rapide sont souvent montrées du doigt mais plusieurs procès qui leur ont été intentés par des clients devenus obèses ont été perdus faute de preuves.

Morgan Spurlock veut en savoir plus sur le rôle effectif de ce type d’alimentation et sur l’impact de la malbouffe sur la santé. Pour mener son enquête, il traverse les États-Unis et interroge des spécialistes dans plus de vingt villes, de New York à Houston. Il parle ainsi à un ancien secrétaire à la Santé des États-Unis, des professeurs de gym, des cuisiniers de cantines scolaires, des publicitaires, des avocats et des législateurs, qui lui confient le résultat de leurs recherches, leurs sentiments, leurs craintes et leurs doutes.

Pendant son enquête, Morgan Spurlock décide de mener sur lui-même une expérience : sous la surveillance attentive de trois médecins et d’une nutritionniste, il s’oblige à ne manger que chez McDonald’s pendant un mois et décide d’utiliser plus souvent le taxi afin de respecter le nombre maximum de 5 000 pas par jour qu’il s’impose (moyenne par américain).

Il s’impose également les 5 règles suivantes :

  • il doit manger ses 3 repas quotidiens chez McDonald’s.
  • il doit essayer chaque plat de chez McDonald’s au moins une fois.
  • il ne doit manger que les aliments figurant sur le menu. L’eau (en bouteille) étant au menu, il a le droit d’en boire.
  • il doit prendre l’option « Super Size » (taille maximum) chaque fois qu’on la lui propose.
  • il doit pratiquer la marche comme un américain typique, soit près de 5 000 pas par jour.

Au bout de 21 jours, il commence à ressentir des palpitations cardiaques. Les médecins lui recommandent fortement d’arrêter mais, déterminé à continuer son expérience, il parvient à son terme malgré les avertissements. Il prend 11 kg en 30 jours, endommage son foie et augmente son cholestérol de 0,65 gramme par litre de sang. Il mettra environ 14 mois à retrouver sa santé et son poids initial.

McDonalds a enlevé le menu Super Size de tous ses établissements suite au succès de ce reportage.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Super_Size_Me

******************************************************************

à lire également : 3 Dangers du Coca Cola pour la Santé : Ignorez-les à vos Propres Risques

à lire également : Le Coca Cola peut provoquer le cancer

à lire également : 17 ingrédients dans les frites de Mc Donalds

Les miels de nos supermarchés

assalâmu ‘alaykum

Pour compléter l’article de ce matin sur le faux miel que vous trouvez ici, voici un court extrait du documentaire « La sécurité alimentaire« .

Les miels de nos supermarchés

1/3 des pots de miel estampillés “1er prix” proviennent de Chine alors que cette mention n’apparaît nulle part sur l’emballage. De surcroît, de nombreux miels sont trafiqués à l’eau sucrée lorsqu’ils ne sont pas purement et simplement créés synthétiquement et industriellement.

/!\ La liste rouge des additifs à éviter /!\

assalâmu ‘alaykum

Hier, nous avons posté sur la page facebook un lien concernant la liste rouge des additifs à éviter. Cependant, l’image qu’a choisi l’auteur pour illustrer l’article a choqué certain(e)s de nos abonné(e)s c’est pourquoi nous avons décidé de reproduire l’article sans l’image en espérant qu’il soit ainsi bénéfique pour les réticents d’hier 😉

Libre à vous maintenant de vous informer ou pas ^_^

Comme vous allez le constater la liste est trèèès longue et du coup vous allez nous/vous demander « oui mais du coup on mange quoi ? » « on ne mange plus rien alors ??? »

Et bien non ! rassurez vous ! on continue à manger mais autrement, c’est sûr que fini les aliments transformés industriellement et surtout bourrés de cochonneries, va falloir faire un sacré jihad an nafs sur certaines choses c’est clair mais vous allez quand même manger, vous ne finirez pas par vivre d’amour et d’eau fraiche 😀

images

TOUS ces additifs alimentaires sont à éviter grandement. S’il y a ++, il faut formellement le proscrire de votre alimentation.

E102: Tartrazine. Colorant synthétique jaune. ++
Risques
:
hyperactivité, asthme, urticaire, rhinites, troubles de la vue, insomnies, pourrait être cancérigène avec effets mutagènes et tératrogènes, résistance microbienne aux antibiotiques.  Est utilisé dans de nombreux aliments (boissons, merguez, charcuteries, bonbons, gâteaux, médicaments…) Interdit en Autriche, Finlande, Norvège et en Suisse.

E104: Jaune de Quinoléine. Colorant de synthèse. ++
Risques :
hyperactivité, asthme, eczéma, insomnie, risques d’allergies, et est soupçonner d’être cancérigène. Interdit aux USA et en Australie.

E107: Jaune 2 G ou Sunset Yellow FCF. Colorant synthétique.
Risques : hyperactivité, asthme, eczéma, insomnies. Normalement interdit en France…

E110: Jaune Orange « S » ou Sunset Yellow FCF. Colorant jaune azoique.
Risques : hyperactivité, asthme, urticaire, maux d’estomac, insomnie, vomissements et pourrait être cancérigène, risques importants pour les personnes allergiques à l’aspirine, provoque des tumeurs des glandes surrénales et des reins (chez le rat). Est utilisé dans les glaces, pâtisseries, ainsi que dasn certains médicaments, comme le paracétamol… Interdit aux USA et dans certains autres pays, sauf….

E120: Cochenille, acide carminique. Colorant rouge. +++
Risques : hyperactivité, asthme, eczéma, insomnies, pourrait être cancérigène et mutagène. Fabriqué à partir d’insectes écrasés ou chimiquement. On le trouve notamment dans les boissons sucrées, les yaourts, les chewing-gums… A PROSCRIRE POUR LES ENFANTS +++++++++++++++++++++++++++++++

E122: Azorubine, Carmoisine. Colorant rouge azoïque et synthétique. ++
Risques : hyperactivité, réactions cutanées, allergies, rhinites, asthme, insomnies, œdème, pourrait être cancérigène. Surtout utilisé dans les aliments sucrés. Interdit au Japon, en Norvége et aux USA.

E123: Amarante. Colorant azoïque rouge. Produit chimique dangereux. +++
Risques : hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, cancérigène avec effets tératrogènes et mutagènes. Se trouve dans les vins, spiritueux et œuf de poisson. Interdit dans de nombreux pays dont la France (le caviar peut en contenir)

E124: Ponceau 4R. Colorant azoïque rouge. Produit chimique très dangereux. +++
Risques : hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, serait cancérigène. Utilisé dans certains ketchup et fruits confits, bonbons, yaourts, boissons, chewing-gum, … Interdit aux USA, Novége et Finlande

E127: Erthrosine. Colorant rouge synthétique.
Risques : hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, problème de thyroïde, risque de cancer. Présent dans les cerises confites, bonbons, fruits au sirop en contiennent souvent.

E128: Rouge 2G. Colorant rouge synthétique.
Risques : hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies et allergies, serait cancérigène. Utilisé dans certaines saucisses et dans certains steaks hachés.

E129: Rouge allura AC. Colorant synthétique.
Risques : allergies diverses, hyperactivité, pourrait être cancérigène. Utilisé dans les pâtisseries et confiseries. Interdit au Danemark, en Allemagne, en Belgique, en Autriche, en Norvège.

E131: Bleu patenté V. Colorant bleu synthétique.
Risques : hyperactivité, asthme, réactions cutanées, nausées, problème de tensin artérielle, tremblements et insomnies, risque de cancer. Utilisé dans de nombreux aliments. Interdit aux USA, en Australie et en Norvège

E132: Indigotine ou Carmin d’Indigo. Colorant bleu synthétique. ++
Risques
: hyperactivité, nausées, hypertension, réactions cutanées, problèmes respiratoires, allergies, serait cancérigène et mutagène. Parfois utilisé dans les cosmétiques

E133: Bleu brillant. Colorant bleu synthétique. ++
Risques :
hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, cancérigène Présent dans les boissons et confiseries.

E142: Vert brillant BS ou Vert Lissamine. Colorant vert synthétique.
Risques : hyperactivité, asthme, réactions cutanées, insomnies, pourrait être cancérigène. Présent dans de nombreux aliments. Interdit au Canada, au Japon, aux USA et en Norvège.

E151: Noir brillant BN ou Noir PN. Colorant d’origine chimique ayant provoqués des kystes intestinaux chez les porcs. +++
Risques
: hyperactivité et pourrait être cancérigène. Utilisé dans de nombreux aliments. Interdit en Finlande, au Canada, aux USA, au Japon et en Norvège.

E154: Brun FK. Colorant azoïque brun.
Risques : hyperactivité, asthme, rhinites, urticaire, insomnies, kystes, dégénérescence et serait cancérigène. Utilisé surtout dans les harengs fumés des pays nordiques. Interdit aux USA.

E155: Brun HT. Colorant azoïque brun. ++
Risques :
hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, problèmes rénaux, considéré comme cancérigène. Utilisé dans de nombreux aliments (gâteau au chocolat par exemple).

E161g: Canthaxanthine. Colorant jaune orange, dérivé de champignons, d’origine animale ou produit chimiquement. +++
Risques
: toxique pour le foie, pourrait déposer des cristaux dans l rétine ce qui serait irréversible. Utilisé pour les saucisses de Strasbourg. Interdit en Suisse

E173: Aluminium. Aluminium en poudre utilisé comme colorant gris. ++++++++
Risques
: neurotoxique (Alzheimer), risques rénaux. Utilisé comme colorant de surface dans certains produits, gâteaux, bonbons. Interdit en Australie.

E174: Argent. Colorant minéral argenté difficilement éliminé par l’organisme. +++++
Risques
: d’empoisonnement et de coloration de la peau. Utilisé en coloration de sur=face pour certains produits gâteaux et bonbons. Interdit en Australie.

E175: Or. Colorant minéral doré. ++++
Risques :
perturbation de la composition du sang. Utilisé pour colorer les boyaux de certaines charcuteries, gâteaux et bonbons.

E180: Pigment rubis. Colorant rouge azoïque chimique.
Risques : hyperactivité, asthme, réactions cutanées, insomnies, pourrait être cancérigène. Entre dans la composition des croûtes de fromage. Interdit en Australie et autres pays.

E200: Acide sorbique. Conservateur d’origine naturelle ou chimique. +++++++
Risques
:
perturbe le système enzymatique. Utilisé dans de nombreux aliments.

E201: Sorbate de sodium. Conservateur chimique. ++
Risques
: asthme, urticaire, rhinites, troubles digestifs, provoque des malformations congénitales, effets mutagènes. Utilisé largement dans de nombreux produits.

E202: Sorbate de potassium. Conservateur chimique
Risques : voir E201 Utilisé dans de nombreux aliments comme les yaourts aux fruits, sauces, boissons.

E203: Sorbate de calcium. Conservateur chimique.
Risques : voir E201 Mêmes utilisations que E202

E210: Acide benzoïque. Conservateur chimique bien plus toxique que les sources naturelles contenues dans certains végétaux. Additif dérivé du benzène. ++++++++++++++++++++++++++
Risques
: hyperactivité, asthme, irritations des yeux, urticaire, troubles digestifs, problème de croissance, insomnies, troubles du comportement, de plus le benzène affecte le sang et a des liens avec la leucémie chez l’animal comme chez l’homme, serait entre « autre » cancérigène… serait « seulement » ! des recherches ont été demandées pour savoir si cet additif a des effets secondaires néfastes sur les organes reproducteurs et les embryons !!!!!!!! Présent dans les boissons sucrées et confitures

E211: Benzoate de sodium. Conservateur chimique dérivé du E210. +++++++++++++
Risques
: idem que E210 Utilisation : idem que E210

E212: Benzoate de potassium.
Risques et utilisation idem que E210

E213: Benzoate de calcium. +++++++
Idem
que E210

E214: P-Hydroxybenzoate d’ éthyleParabènes. Conservateur chimique dérivé du E210. +++++++
Risques
: hyperactivité, asthme, allergies, urticaire, insomnies, effets anesthésiants et vasodilatateurs, crampes. Utilisations : les parabènes sont largement utilisés dans les produits cosmétiques, les viandes, les gelées utilisées en charcuterie, les bonbons !!!

E215: Dérivé sodique de l’ester Ethilyque de l’acide P-HY-Droxybenzoique. Voir E214 +++++

E216, E217, E218, E219: IDEM. Voir E214

E220: Anhydride sulfureux ou Dioxyde de Soufre. Conservateur chimique.
Risques : allergies, troubles digestifs, irritations des bronches, contrarie la fixation des vitamines B, nausées, asthme, associé avec E200 à E203 donne des composés mutagènes. On le trouve dans les viandes, les gelées utilisées en charcuterie, les bonbons.

E221: Sulfite de sodium. Conservateur chimique dérivé de l’acide sulfureux. Voir E220. ++++++
Risques : toxique à des doses vite atteintes, provoque troubles digestifs, maux de tête, hypotension, détruit les vitamines du groupe B, risque allergique, parfois mortelle. Mêmes risques qu’avec les E200 à E203.

E222, E223, E224, E225, E226, E227, E228: voir E220. +++++++++

E230: Diphényle ou Biphényle. Conservateur de synthèse dérivé de goudrons de houille. ++++++
Risques
: allergies, nausées et vomissements, irritation des yeux. Utilisé comme traitement de surface des agrumes. IL NE FAUT PAS CONSOMMER la peau des agrumes traités. Il est préférable de se laver les mains avant de consommer la chair des agrumes. Ne part pas au lavage. Interdit en Australie et en France (bravo!!!!!!!!!!!!!!!)

E231: Orthophénylphénol Conservateur. ++++
Risques
: provoque cancer et problèmes rénaux sur les animaux de laboratoire !!!!!!!!!!!!!! Voir E230. Interdit en Australie et aux USA. Interdit en France ??????????????

E232 et E233 Voir E230 ++++

E235: Natamycine. Conservateur.
Risques nausées, vomissements, anorexie, réactions cutanées et diarrhées. Utilisé comme antibiotique en médecine, pour traiter certains fromages, saucisses et saucissons

E236: Acide formique. Conservateur chimique.++++++++++++++
Risques
: serait cancérigène et toxique pour les reins, dangereux. Utilisé dans le fromage « Provolone ». « Serait » interdit en France !!!!

E237: Formate de sodium. Sel de sodium de l’acide formique. Voir E236. +++

E238: Formiate de calcium. Voir E236. +++ « Serait » interdit en Angleterre

E239: Hexaméthylènetètramine. Conservateur de synthèse dérivé d’ammoniaque et de formaldéhyde. +++
Risques
: urticaire, troubles gastriques, problèmes urinaires, pourrait être cancérigène, a provoqué des mutations génétiques sur des animaux de laboratoire Utilisé dans les fromages et le caviar, en cosmétique, utilisé également comme médicament pour désinfecté.

E240: Acide borique. Conservateur chimique. ++++++
Risques
: asthme, destruction des globules rouges, cancer Utilisé principalement dans le caviar Serait interdit en France !

E241: Tétraborate de sodium. Voir E240

E242: Dicarbonate de diméthyle. Conservateur chimique. +++++++++++++++++++++++++++++++
Utilisé
dans de nombreuses boissons (vins, alcools, boissons sucrées, …) Libère du méthanol en se décomposant. Additif très dangereux+++++++++

E249: Nitrite de potassium. Conservateur chimique. ++++++++++++++++++++++++
Risques
: essoufflements, vertiges, maux de tête, chez les nourrissons les nitrites peuvent provoquer la mort par asphyxie car ils empêche les globules rouges de transporter l’oxygène, cancérigène. Très répandu dans les charcuteries, les salaisons, le foie gras et le bacon traité, MÊME DANS LES PRODUITS DE CE GROUPE CERTIFIES BIOLOGIQUES!!!!!!!! « super » !

E250: Nitrite de sodium. Conservateur chimique/minéral, serait combiné avec du chlorure e sodium, se transformant donc dans l’estomac en nitrosamine. +++++++++++++++++
Risques : hyperactivité, asthme, insomnies, nausées, vertiges, baisse de tension, cancer. Utilisé seulement pour viandes et charcuteries ………………………AB donc bio ! NON VOUS NE RÊVEZ PAS !!!!! Bon appétit !

E251: Nitrate de sodium. Conservateur chimique dangereux. +++++++++
Risques
: idem que E250. Utilisé dans les charcuteries, viandes, fromages et poissons.

E252: Nitrate de potassium. Conservateur chimique, pouvant être dérivé de carcasses d’animaux ou de déchets de végétaux. +++
Risques
: hyperactivité, cancer. Utilisé dans les viandes, les charcuteries, les fromages, les poissons, aussi dans les poudres des balles pour armes à feu et les explosifs.

E264: Acétate d’ammonium. Acidifiant.
Risques : provoque nausées, vomissements Interdit en France

E284: Acide borique. Conservateur synthétique.+++
Risques
: diarrhées, lésions ds organes internes, problèmes menstruels, anorexie, perte de cheveux et empoissonnement en trop grande quantité, donc toxique. Utilisé dans le caviar et certains bains de bouche……….

E285: Tetraborate de sodium. Conservateur synthétique. +++

Voir E284

E310: Gallate de prophyle. Antioxydant de synthèse. +++++
Risques
: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, troubles digestifs, infertilité, infection du foie et des reins, lymphomes, cancer et diverses réactions allergiques, problèmes de production de globules rouges et modifications morphologiques (chez le rat). Vivement déconseillé chez les femmes enceintes et aux jeunes enfants +++++++++

E311: Gallate d’octyle. Antioxydant de synthèse. +++
Risques :
hyperactivité, asthme, urticaire, insomnie, troubles digestifs, allergies diverses, problème d’hémoglobine. Utilisé largement dans de très nombreux aliments industriels tels que les amuse-gueules, soupe en sachet, certains laits en poudre, pomme de terre en flocons, chewing-gum. Souvent utilisé dans les arômes. Vivement déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitant et les jeunes enfants !

E312: Gallate de dodécyle, Ester N-Dodécylique. Voir E311.

E320: Buthylhydroxytoluène. Antioxydant de synthèse. ++++
Risques
: hyperactivité, asthme, urticaire, insomnies, augmentation du cholestérol, troubles du métabolisme du foie, engourdissements, cancer. Largement utilisé avec les arômes alimentaires. Interdit au Japon.

E321: Buthylhydroxytoluène. Antioxydant de synthèse.++++
Risques
: réactions cutanées, troubles des systèmes reproductifs et sanguins, cancer. Utilisé dans de nombreux aliments comme les purées en sachets.

E380: Citrate de tri ammonium. Acidifiant et émulsifiant de synthèse.
Risques : troubles digestifs, troubles des fonctions hépatiques et rénales. Utilisé dans les fromages à tartiner.

E385 : Ethylène-diamine-tétra-acétate de calcium disodium ou EDTA. Antioxydant et séquestrant de synthèse.+++++++++++++++
Risques
: mauvaise absorption des minéraux, vomissements, diarrhées, crampes abdominales ou musculaires, troubles de la coagulation du sang, passage de sang dans les urines, a causé des dommages du métabolisme cellulaire endommageant les chromosomes sur des animaux de laboratoire.
A la propriété d’enrober les molécules métalliques ppour empêcher leur réactivité. Substances dangereuse pour les jeunes enfants.
Utilisé largement dans les conserves, les aliments surgelés,le sauces …. En médecine cet additif est utilisé pour traiter le empoissonnements aux métaux lourds et il est utilisé dans certaines poudres à laver. Interdit en Austalie

E421: Mannitol. Edulcorant et anti-agglomérant qui pourrait être dérivé de maïs trangénique. +++
Se trouve naturellement dans certains végétaux mais est aussi fabriqué synthétiquement. Très présent en pharmacie (pastilles, médicaments pour enfants).
Risques : acidités, déshydratation, calculs rénaux, nausées, perte de l’orientation, évanouissement et ……mort.

E425 : Konjac ou Glucomannane de Konjac. Gélifiant, épaississant et support additifs d’origine végétale extrait de tubercules d’Amorphophallus Konjac.
Utilisé dans des farines au Japon et en Chine. De nombreux aliments en contiennent (desserts, charcuteries, brioches) Risques : ballonnements, diarrhées, mauvaise assimilation des vitamines. On a signalé des risques d’étouffement parfois mortels.

E430 : Stéarate de Polyoxyéthylène 8. Émulsifiant, épaississant et stabilisant de synthèse. Produit très chimique dangereux.
Utilisé surtout dans les vins. Risques : réactions cutanées, troubles digestifs, calculs de la vessie, tumeurs. Serait cancérigène.

E431 : Stéarate de Polyoxyéthylène 40. Idem que E430.

E432 : Polysorbate 20 ou Monolaurate de Polyoxyéthylène 20 sorbitane. Emulsifiant, stabilisant et support de synthèse. Additif très controversé depuis les années 50. Il pourrait contenir des résidus nocifs pour notre santé tels que l’oxyde de fer de dioxane et de l’éthylène glycol.
Utilisé surtout dans certaines pâtisserie, les glaces, les desserts, les chewing-gum, toute la confiserie et la pâtisserie industrielles. Risques : réactions cutanées, troubles digestifs, infections urinaires, prise de poids, calculs rénaux, tumeurs, mauvaise assimilation de fer d’où des cirrhoses du foie. Sans dout cancérigène.

E433, E434, E435, E436: voir E432

E441: Gélatine. Très intéressant de voir que cet additif est rarement cité, comme « oublié par erreur »… . Or, il est utilisé dans des milliers de produits alimentaires de consommation courante. Il sert de stabilisant et d’épaississant et contrairement à sa réputation d’être extrait de protéines pures et sans effets secondaires pour notre santé, il est en réalité dérivé de peaux, de ligaments et d’os d’animaux divers, tels les bœufs ou les porcs …… (Végétariens …… y faire attention !). De plus, la gélatine pourrait contenir des traces de sulfites (E220) et de glutamate monosodique (E621).
Utilisé surtout dans les crèmes dessert,les laitages, les fromages, les bonbons, les glaces, les sorbets, et dans tant d’autres produits de la consommation courante. Risques : allergies diverses, asthme, … .

E450a : Diphosphates, Diphosphates disodiques, pyrophosphates. Émulsifiants, stabilisants et correcteurs d’acidité de synthèse dérivés de sels de phosphates.
Utilisé dans les fromages, les entremets, les plats surgelés,les biscuits. Est INUTILE sauf « pour » augmenter le poids du produit… . ! Risques : hyperactivité, mauvaise assimilation des minéraux, troubles digestifs, diminution de la croissance, baisse de la fertilité, durée de vie……. diminuée !

E450b; E451; E452: voir E450

E460: Cellulose microcristalline. Epaississant, agent de charge et support pour additifs (le comble). Poudre blanche dérivée de sous produits de coton.
Utilisé dans des vernis, des laques, des caoutchoucs et pour traiter certains tissus Risque : cancérigène

E461: Méthylcellulose. Émulsifiant, stabilisant et épaississant dérivé chimique de pulpe de bois.
Utilisé notamment dans les plats surgelés, dans le pain complet pour donner plus de fibres (fibres artificielles). Risques : mauvaise assimilation des nutriments=torsion ou/et blocages intestinaux, mauvaise élimination faite par les reins.

E463, E464, E465, E466, E468, E469: voir E460

E471 : Mono et Diglycérides d’acides gras : Agent d’enrobage, émulsifiant, gélifiant, antioxydants et supports pour colorants. Produit que l’on peut trouver naturellement mais en tant qu’additif, il s’agit en général d’un mélange de plusieurs produits chimiques. De plus, cet additif peut être d’origine animal ou d’oléagineux transgéniques.
Utilisé dans les corps gras, les glaces, … Risques : troubles digestifs, troubles de la croissance, mauvaise assimilation des AGE, augmente le volume du foie et des reins, réduit la taille des testicules et affecte l’utérus.

E472a, E472b, E472c, E472d, E472e, E472f: voir E471

E473 : Sucroesters d’acides gras: Émulsifiant, améliorants des farines, antioxydants et supports pour colorants de synthèse et parfois dérivés d’oléagineux transgéniques. Utilisé surtout pour les boissons, malheureusement aussi présent dans les préparations pour nourrissons. Risques : diarrhées, flatulences, pourrait être cancérigène.

E474 : Sucroglycérides: Émulsifiant et améliorants des farines de synthèse, dérivés de saccharose et d’huile alimentaire, parfois même d’origine animal ou transgénique. Utilisé dans les bonbons, les biscuits et pâtisseries. Risques : idem que E473

E477: Esters de propane-1, 2-Diol d’acides gras : 2mulsifiants de synthèse, régulateur de la cristallisation des graisses. Serait dérivé du pétrole. Utilisé dans les biscuits, les desserts Risques : troubles digestifs

E491: Monostéarate de sorbitane : Émulsifiants, anti-moussants, supports pour colorants et agents d’enrobage pour les fruits, d’origine animal ou d’oléagineux trangéniques. Utilisé pour les pâtisseries et nombreux autres aliments. Les fortes doses sont atteintes dès 150gr de pâtisserie fine ou dès 300gr de dessert ou de sucreries. Nombreux risques divers

E492, E493, E494, E495, E496 voir E491

E507: Acide chlorhydrique : et oui vous avez bien lu !!!!!!!!!!!!!! Vous serez très surpris de savoir que certaines sources considèrent cet additif comme « inoffensif » car utilisé en faibles doses ! Cet additif est utilisé comme acidifiant mais vous ne verrez jamais sur les étiquettes le pourcentage utilisé. Utilisé dans de nombreux aliments. Risques : sur le système digestif, hémorragies, vomissements, sur le système respiratoire, … …

Sources :

« Additifs alimentaires, ce que cachent les étiquettes » – Hélène Barbier Du Vimont – Edts Trédaniel Poche

« Additifs alimentaires, le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner » – Corinne Gourget – Edts Chariot d’Or

Les 6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir

assalâmu ‘alaykum

Le saviez-vous ► 6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir

Savons-nous vraiment ce que nous mangeons ? Même si c’est inscrit dans la  listes des ingrédients d’un produit, il n’est pas certains que nous ne savons même pas l’origine … quoiqu’il en soit, certains additifs sont vraiment inquiétant .. juste a penser a la glande de la région anale du castor Alors qu’on accuse certains pays de prendre des ailerons de requin ou défense d’animaux .. sommes nous guère mieux ?

6 ADDITIFS ALIMENTAIRES DÉGOÛTANTS QUE VOUS MANGEZ SANS LE SAVOIR

La glu rose, un additif que l’on retrouve dans la viande hachée, n’est que la pointe de l’iceberg : voici 6 autres additifs qui pourraient bien se retrouver dans votre assiette.

Par Beth Dreher

1. Ammoniac

Le saviez-vous ► 6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir

Crédit photo: IStockphoto/Elena Elisseeva

Vous avez entendu parler de la controversée pink slime ou « glu rose », un agent de remplissage du bœuf haché, traité à l’ammoniac. On l’a servi dans les cafétérias scolaires et en restauration rapide depuis. Le retour de bâton contre la « glu rose » (également connue sous le nom de lean finely textured beef(LFTB) et boneless lean beef trimmings (BLBT), plus tôt cette année, a conduit à des mises à pied chez Beef Products, un des plus importants fabricants de ce produit et à des annonces par de nombreuses commissions scolaires américaines qui ont banni le LFTB de leurs cafétérias.

Peu importe la supposée innocuité de l’ammoniac dans le bœuf, vous n’avez probablement pas envie d’ingérer un produit corrosif utilisé pour nettoyer les planchers. On retrouve de l’ammoniac en quantités infimes dans le beurre d’arachide, les croustilles et d’autres aliments.

À la vérité, plusieurs aliments transformés contiennent toutes sortes d’ingrédients incongrus, mais jugés sûrs par la Food and Drug Administration (FDA) et le United States Department of Agriculture (USDA.) En voici un aperçu.

2. Glandes de castor

Le saviez-vous ► 6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir

Crédit photo: IStockphoto/ Thinkstock

Vous trouverez du castoréum, une sécrétion huileuse odorante obtenue par broyage d’une glande de la région anale du castor, utilisée comme arôme de fraise, de framboise ou de vanille dans certains bonbons, la gomme, la gélatine et le pouding.

3. Poils de porc, poils humains et plumes de canard

Le saviez-vous ► 6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir

Crédit photo: Hemera/Thinkstock

Quand vous lisez cystéine sur l’étiquette des ingrédients du pain ou des bagels, sachez que c’est un acide aminé obtenu à partir de poils ou de plumes.

4. Virus en vaporisation

Le saviez-vous ► 6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir

Crédit photo: IStockphoto/Thinkstock

Pour lutter contre la listériose, la FDA permet aux producteurs d’aliments de pulvériser les charcuteries avec les mêmes bactériophages utilisés dans les hôpitaux pour tuer les germes pathogènes.

5. Parties d’insectes

Le saviez-vous ► 6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir

Crédit photo: IStockphoto/Thinkstock

La femelle du dendroctone nous donne une laque (shellac, en anglais), aussi appelée « glaçage du confiseur ». Elle est utilisée pour rendre les bonbons et les fruits (et les meubles) brillants. Le pigment rouge carmin, couramment utilisé comme colorant alimentaire dans les jus de fruits et les bonbons, est fabriqué à partir de carapaces de cochenilles.

6. Pâte de bois

Le saviez-vous ► 6 additifs alimentaires dégoûtants que vous mangez sans le savoir

Crédit photo: IStockphoto/Thinkstock

De minuscules fragments de fibres végétales et de bois, la cellulose en poudre, sont utilisés pour faire en sorte que certains types de crème glacée, faibles en gras, semblent plus crémeux. La cellulose est également utilisée pour éviter que le fromage râpé ne s’agglutine.

http://selection.readersdigest.ca

************************************************

Fraude alimentaire – la pratique de la remballe

assalâmu ‘alaykum

Fraude alimentaire et malbouffe, est un reportage (1h32) de l’émission 90′ Enquêtes, Dans les coulisses de la restauration, sur le contenu de nos assiettes, qui montre l’hygiène et les aberrations de l’alimentation dans les restaurants, et le remballage des produits périmés pratiqué dans les magasins.

Dans l’industrie agro-alimentaire hellal ou pas c’est la même chose soyez vigilant(e)s in shâ Allah !

Conditions de vie des Poules de Batterie

assalâmu ‘alaykum

Lorsque vous achetez vos oeufs au supermarché, connaissez vous réellement les conditions d’élevage intensif des poules pondeuses ? Voici ce que les industriels ne vous montre pas ….

Le Prophète est passé près d’un chameau très émacié. Il dit :

« Craignez Allah à propos de ces animaux qui ne peuvent s’exprimer. Si vous les montez, faites-le de façon convenable [en les mettant en forme pour qu’ils puissent le faire aisément] et si vous les mangez, faites-le de façon convenable [en les nourrissant bien pour leur assurer une bonne santé]. »
(Abou Daoud)

Rapide topo
de la vie d’une poule pondeuse

Quel que soit le mode d’élevage, les oeufs éclosent dans d’immenses couvoirs. A l’éclosion, les poussins sont triés : les mâles (qui ne pondent évidemment pas d’oeufs) sont éliminés, soit gazés, soit broyés. Les souches de gallinacés utilisées pour les élevages de poules pondeuses sont différentes de celles utilisées pour les poulets de chair (poulets élevés pour leur viande).

Les becs des femelles sont alors épointés généralement au laser. Le bec est un organe très sensible des poules et cette opération est douloureuse. Elle permet ensuite de parquer les poules ensembles par milliers ou à l’étroit dans des cages en limitant un peu le picage et le cannibalisme.

Les poussins sont élevés sans aucun contact avec leur mère, en groupes de quelques milliers d’individus tous du même âge : il n’y a pas de poules ou coqs adultes avec eux.

A partir de 18 semaines, les poulettes sont placées dans les élevages de ponte.

A une écrasante majorité (80%) elles sont enfermées dans des cages .

3% des poules sont élevées en volière sans accès à l’extérieur, 17% sont élevées en volière avec accès au plein air (3% en bio, 3% en label rouge, 11% en plein air).

Après une année passée à pondre, ce qui représente environ 300 oeufs pondus par poule, elles sont tuées dans un abattoir.

les voici , des images sont mieux que des mots ….

Photo de L214 – Ethique & Animaux

 

19-poule-pondeuse-oeuf-cage-illegal-02-2012

39-poule-pondeuse-oeuf-cage-illegal-02-2012
40-poule-pondeuse-oeuf-cage-illegal-02-2012
13-poule-pondeuse-oeuf-cage-illegal-02-2012

32-poule-pondeuse-oeuf-cage-illegal-02-2012

et voici enfin dans quel état se retrouve les poules subhannAllah :