[Recette] Lait de Dattes

assalâmu ‘alaykum

lait de datte

~ Lait de datte ~

Boisson énergétique pour bien profiter de ces 10 derniers du mois de Ramadan en pleine forme in sha Allah.

À boire pour le sahour & l’iftar
1 verre de lait animal ou végétal
3 dattes
1 cuillère à café de miel
1 blanc d’oeuf (facultatif)
Mixez le tout

🥛 ce délicieux lait de datte apaise la soif et donne de l’énergie.

enjoy2

[Sunnah] Consommer des dattes

assalâmu ‘alaykum

dattes2

Il est méritoire de manger des dattes au sahour ◀

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit :
« Quel bon sahour pour le croyant sont les dattes ».

(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2345 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

عن العرباض بن سارية رضي الله عنه قال : دعاني رسول الله صلى الله عليه وسلم إلى السحور في رمضان فقال: هلم إلى الغذاء المبارك

(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٠٦٧)

 Il est préférable de rompre par des dattes

 D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait son jeûne avant de prier (*) en mangeant des rutabs (رطب – dattes fraîches), si ce n’était pas avec des dattes fraîches alors avec des dattes sèches et si ce n’était pas avec des dattes sèches alors avec quelques gorgées d’eau ».

(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2356 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

عن أنس بن مالك رضي الله عنه : كان رسول الله صلى الله عليه وسلم يفطر قبل أن يصلي على رطبات فإن لم تكن رطبات فتمرات فإن لم تكن حسا حسوات من ماء

(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٣٥٦ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)


Alternative aux feuilles de bricks industrielles

assalâmu ‘alaykum

Ramadan Moubarak à tous !

Qui dit Ramadan dit saison des bricks / bourek officiellement ouverte lol
Mais il faut l’avouer les feuilles de bricks industrielles sincèrement c’est bien pour dépanner (et encore…) mais pas pour honorer un véritable plaisir gustatif que procurent brick ou bourek 😉

Quelles alternatives aux feuilles de bricks industrielles ?

Vous avez le choix :

  • feuille de riz ~ les mêmes feuilles que pour les nems, très bonne alternative pour les intolérants au gluten, donne des bricks délicieuses et bien croustillantes
  • feuille de brick fait maison ~ et là waouh quelle différence ! vous n’allez plus jamais jamais acheter des feuilles industrielles. C’est tellement délicieux et différent qu’il faut tester pour comprendre ^^ En plus, c’est très facile à réaliser, se garde très bien au réfrigérateur et même au congélateur, très économique et au moins vous savez ce qu’elles contiennent.

Voici 2 recettes pour les réaliser vous-même.

Recette Sans gluten :
📍150 gr de farine Mix ou sans gluten
📍300 ml d’eau
📍1 pincée de sel

➡Mélangez le tout pour obtenir un mélange assez pâteux, mettre une casserole d’eau à chauffer à feu moyen et mettre une poêle au-dessus, badigeonnez la poêle de pâte avec un pinceau et voilà laissez cuire quelques instants à la vapeur

➡ Pour les conserver : il suffit simplement de les disposer sur des feuilles de papier sulfurisé préalablement huilé pour pouvoir les détacher facilement, insérez une feuille de papier sulfurisé huilée entre chaque feuille de brick, huilez légèrement le dessus de la feuille de brick 

Recette d’Oum Shaïna :

original

Notre Routine spéciale Jour de Jeûne

assalâmu ‘alaykum

77659830_o

Comme vous devez certainement être au courant, le 1er jour de jeûne du mois de Ramadan débutera donc demain Lundi 06 juin 2016.

Il est donc temps pour nous de vous parler de notre routine spéciale jour de jeûne testée & approuvée pendant le mois de Cha’bane et qui a fait ses preuves ma sha Allah.

midoun133381123605_art

Le Repas du Matin – As Souhour

D’après Anas (Qu’Allah l’agrée) le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) a dit : « Prenez le Souhour car il y a dans le Souhour une bénédiction. » [ Rapporté par al Boukhari, Mouslim, Tirmidhi, Nassaï et ibnou Maja ]

20160601_022043

On démarre la journée avec :

*  1 smoothie de Miâm Ô Fruits enrichi avec des morceaux d’aloe vera frais
* 1 verre de lait de datte conseillé par Misry Boutique – recette : 1 verre de lait (c’est possible de faire avec du lait végétal), 3 dattes, 1 cc de miel c’est tout ! Il apaise la soif et vous donne toute l’énergie qu’il vous faudra dans la journée.
* de l’eau à volonté

midoun133381123605_art

Le Repas du Soir – Al Iftar

20160605_125046

« Le Messager d’Allah (Paix et bénédiction d’Allah sur lui) coupait son jeûne en prenant des dattes fraîches avant d’aller prier. Quand il n’y en avait pas, il prenait des dattes sèches ou, à défaut, quelques gorgées d’eau ». [ Rapporté par Abou Dawoud, 2356 et par at-Tirmidhi, 696 et jugé « beau » par al-Irwa, 4/45.]

On termine la journée avec :

* Quelques dattes
* 1 verre d’argile verte (nous avons commencé la cure d’argile au moins 15 jours avant)
* de la pastèque bien fraîche ou un jus de fruits frais
* un repas léger ( en général crudités avec sauce + un petit accompagnement cuit ça peut être du riz, des pommes de terre…, soupe)
* 1 litre de Yellow Juice à consommer tout au long de la soirée ( Attention toutefois si vous souhaitez dormir durant la nuit alors il est préférable de le consommer plutôt pour le souhour)
* 1 boisson chaude (option) chocolat chaud, thé, café….
* de l’eau à volonté

Ces étapes se font au cours de la soirée pas toutes en une fois ^^

Pour un résultat optimal & bénéfique, il est primordial de :

– limiter voir carrément supprimer les apports en produits transformés et raffinés.
– limiter les apports en sucre et sel
– limiter le gras, les produits d’origine animale (viande, poisson…) et les produits laitiers
– limiter les sucreries et pâtisseries

 ATTENTION avec la consommation de fruits
Il n’est pas recommandé de manger des fruits en dessert ! Il est préférable de les manger en entrée ou alors en dehors du repas

midoun133381123605_art

Ceci est notre routine propre à nous même, qui nous convient selon nos habitudes et notre mode alimentaire.  Vous n’êtes pas obligé(e) de la recopier entièrement, vous pouvez vous en inspirer ou garder tout simplement votre routine personnelle. Chaque corps est différent et réagit différemment : )

midoun133381123605_art

Voici d’autres articles qui nous l’espérons pourront vous être utile dans votre recherche d’un #HealthyRadaman in sha Allah : )

Comment et que manger pendant Ramadhân ?
Naturopathie et ramadan – Moduler ses habitudes de vie autour jeûne
Chrononutrition et Ramadan : Comment bien gérer son alimentation ?
Mon mois de Ramadan sain & gourmand

enjoy1

Qu’Allah azawajel nous facilite ce jeûne, nous améliore durant ce mois et fasse qu’il nous soit pleinement bénéfique et profitable !

gfhj

Ramadan Mubarak

Assalâmu’ alaykum wa rahmatullahi wa barakatuhu

En ce 1er jour de Ramadan, Toute l’équipe de Conso’Oummah vous souhaite Ramadan Moubarak en espérant le meilleur pour vous et vos proches en ce mois béni in sha Allah

Qu’Allah nous réforme et accepte votre jeûne, vos prières et vos invocations.

[Rappel MM] Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

assalâmu ‘alaykum

BarakAllahu fikunna aux soeurs du blog Mamans Musulmanes – Materner avec un grand Aime (MM pour les intimes ^^) pour ce magnifique rappel
Qu’Allah azawajel vous récompense par Ses Bienfaits ici bas et dans l’au delà et vous accorde le Firdaws ainsi qu’à vos proches

Source : http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/

plat

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
23-juin-2014 par Mahdiya

Salam aleykoum,

Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.

Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?

On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.

La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.

J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI

Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »

Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.

Revoyons un peu les principes de base.

Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.

Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave, » je fais des réserves pour demain « que nenni ! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.

Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?

Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?

En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.

Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.

Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah :bism2-1fee32: a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration » .

Le Prophète :bism2-1fee32: dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès » .

l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :

Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le Prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit « le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».

Le Prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.

At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :

« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. »

Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître. » Voir Zaad al-maad, 4/33-34.

D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie »

Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …

Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine

 

 

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan

23-juin-2014 par

Ré-apprenons à manger peu … Pendant Ramadan
Salam aleykoum,
Ramadan approche à grands pas. Nous voilà déjà a penser aux plats que nous allons cuisiner pour le ftour et le sahour. Pour beaucoup, le mois de ramadan est malheureusement devenu le mois de la nourriture, de l’opulence. On pense tout d’abords aux mets délicieux, aux boissons sucrées, aux desserts savoureux. Ce mois béni, nous le savons bien, et fort heureusement, ne se résume pas à ça. C’est avant tout un mois de rapprochement à Allah, de recueillement, de méditation, de bonnes actions, de générosité , de réforme intra-personelle et relationnelle. Bref le mois idéal pour s’améliorer.
Mais comment peut-on penser à s’améliorer et se rapprocher d’Allah quand notre esprit est accaparé par l’envie de manger puis par la lenteur de réflexion induite par un trop-plein de nourriture ?
On ne peut pas ! D’où l’importance de manger convenablement durant ce mois sacré. Nous n’avons nullement besoin de cuisiner toute la journée pour manger des repas de roi, bien trop copieux, à en avoir l’estomac lourd. C’est en ce sens que je souhaiterais vous rappeler quelques données essentielles sur la meilleure manière de s’alimenter durant le jeûne, en rappelant quelques principes valables en tous temps.
La meilleure manière de s’alimenter vous en conviendrez certainement, n’est pas le régime machin de Mr bidule ou la dernière  cure à la mode ni encore la super détox . La meilleure manière de s’alimenter est vieille de plusieurs millénaires et nous a été enseignée par le plus illustre des hommes, le prophète Muhammad sala Allahu Alahi wa salam.
J’avais déjà écrit un article à se sujet – Clic ICI.
Une piqure de rappel avant ramadan me semble néanmoins utile. Allah dit dans sourate ( Al’aaraf 31) : « Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. »
Manger à sa faim et seulement à sa faim voilà le mot d’ordre. Manger sans excès, s’alimenter en écoutant les besoins réels de son corps.
Revoyons un peu les principes de base.
Lorsque nous avons envie de manger nous devons nous demander si nous avons réellement besoin de manger, si notre faim est réelle ou s’il s’agit d’un désir.
Lors du Ramadan cela est d’autant plus valable que le soir, nous avons tendance à manger plus que nécessaire en nous disant que ce n’est pas grave,  » je fais des réserves pour demain « que nenni! Ce sont des bonnes grosses réserves à long terme que l’on fait en mangeant trop de sucre et de gras. Des réserves qui ne seront pas puisées de sitôt à moins d’être vraiment sollicitées.
Après avoir mangé un ftour qui répond à nos besoins nutritionnels, en mangeant des portions normales d’aliments variés et équilibrés, si la faim se fait ensuite sentir, regardons de plus prés: Avons-nous vraiment faim, ne serait-ce pas de la soif ? Avons-nous besoins de remanger des aliments riches ?
Ne pouvons- nous pas plutôt manger un fruit par exemple qui apportera des éléments nutritionnels intéressants tout en désaltérant ?
En bref : manger à sa faim et pas plus. Écouter son corps. Différencier le besoin de nourriture de l’envie de manger.
Pensons également à une règle essentielle : Ne pas manger plus qu’à satiété, celle-ci correspondant au 3 tiers : un tiers d’air, un tiers d’eau, un tiers de nourriture. C’est bien le maximum par lequel nous devrions remplir notre estomac, y compris lors du jeûne.
Ibn Maja et Imam Ahmed ont rapporté que le messager d’Allah (sws) a dit: « l’homme ne remplit pas d’excipient plus mauvais qu’un ventre, l’enfant d’Adam doit se contenter de quelques bouchées suffisantes pour le maintenir debout mais s’il ne le supporte pas, qu’il réserve un tiers pour la nourriture, un tiers pour la boisson et un tiers pour la respiration « .
Le Prophète (P. et B. d’Allah sur Lui) dit: « Nous somme un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim et s’il mange; c’est sans excès« .
l’imam Hafid Chams Addin Addahabi , informe :
Anass qu’Allah soit satisfait de lui rapporte que le prophète qu’Allah le bénisse et le salue a dit «  le surplus d’aliment est la cause de toute maladie ».
Le prophète Muhammad sala Allahu alahy wa salam rompait le jeûne avec une datte et un verre de lait ou sinon avec seulement un verre d’eau. Il conseillait de boire de l’eau tiède avec du miel et de manger 7 dattes au petit déjeuner. Nous pouvons inch’Allah appliquer ses conseils sains lors de notre jeûne.
At Tirmidhî rapporte dans son Sunan (696) d’après Anas Ibn Mâlik -qu’Allah l’agrée- qui a dit :
« Le prophète (صلى الله عليه وسلم) rompait le jeûne avant de prier (le maghrib) avec des rutabs. S’il n’y en avait pas, alors avec des petites dattes et s’il n’y en avait pas, il buvait quelques gorgées d’eau. « 
Ibn Al-Qayyim (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) rapportait à propos du miel : « Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) le mélangeait d’eau et l’absorbait. Cela constitue une manière originale de protéger la santé que seul un homme intelligent et vertueux peut connaître.« 
Voir Zaad al-maad, 4/33-34.
D’après Sa’d ibn abi Waqass le Prophète -Prières et bénédiction d’Allah sur lui- a dit :
« Celui qui déjeune le matin avec sept dattes de « al ‘Ajwa », rien ne pourra lui nuire ce jour-là, ni poison et ni sorcellerie « 
Il lui arrivait rarement de manger plusieurs aliments au cours d’un même repas et se contentait souvent d’un morceau de pain ou de quelques dattes. Lorsque nous voyons la profusion de nourritures dont nous bénéficions pour la plupart, quand on pense à la chance que nous avons de pouvoir manger autant d’aliments variés, il semble sain de se contenter du nécessaire, tout en se faisant plaisir, sans tomber dans l’excès. Pensons à tous ceux qui n’ont pas notre chance et n’ont pas de quoi rompre le jeûne ou si peu ( qu’Allah leur vienne en aide, que nous soyons Son intermédiaire par nos dons- Amine ). En mangeant sans excès, en évitant le gaspillage nous contribuons à une meilleure répartition des ressources alimentaires dans le monde. Alors prenons sur nous, sur les besoins que la dounya nous impose pour mieux satisfaire les besoins de notre âme que nous négligeons bien souvent au profit de la nourriture, du sommeil, des loisirs …
Réapprenons à manger peu, comme notre bien-aimé prophète Muhammad sala allahu alahy wa salam, y compris pendant Ramadan. Limitons les excès, donnons, soyons généreux avec les autres et contentons-nous du peu pour nous-même. Soyons vigilants pour contrôler nos pulsions. Enfin veillons à ne pas transformer un mois d’adoration en un mois de consommation, de nourriture, de prise de poids etc. Tout cela est contraire aux principes mêmes du jeûne qui se veut purificateur pour l’esprit et le corps.Si vous souhaitez améliorer votre alimentation, changer votre mode de consommation pour vous et votre famille, c’est le bon moment inch’Allah, qu’Allah vous le facilite -Amine.

– See more at: http://www.materneravecungrandaime.com/re-apprenons-manger-peu-ramadhan/#sthash.tkTbtFx0.dpuf